Je lis (comme toi peut-être) à droite et à gauche sur le web que c'est la folie des masking tape et autre déco tape... d'un haussement d'épaule un "mwarf..." m'échappe, sceptique...

On trop vite fait de dire que c'est archi tendance parce qu'on l'a vu sur 2, 3 blogs qui se courent après, n'empêche que tu cherches des créas en masking tape (je te fais pas le coup du copier-coller de la définition du papier washi que j'ai déjà lu cent fois sur le sujet) y'a pas de quoi se taper le cul dans une poêle à frire !

Le masking tape comment ça marche ? Tu en achètes, tu prends en photo tes jolis rouleaux et tu dis à tes blogueuses-lectrices : "à bientôt avec de nouvelles créas" et... bof trois mois plus tard toujours pas de créas en vue !
Mais au moins tu as un article. Ouf l'honneur est sauf !

Alors, va savoir pourquoi moi pauvre brindille désoeuvrée débordée j'ai succombé à la tentation d'en acheter un assortiment de x (hum) rouleaux.

Je vais te dire pourquoi j'en ai acheté, pourquoi on ne met jamais -ou presque- ses créas sur le net et pourquoi tu deviens addict quand même.

Ca n'a pas été le coup de foudre tout de suite mais j'ai fini par n'avoir d'yeux que pour cela sur internet pendant plusieurs soirées... Après avoir rempli maints paniers fictifs, comparant les modèles, les prix, les frais d'envoi etc. j'ai fini par cliquer -par inadvertance- sur "valider le panier", un tour par paypal et le tour était joué ; même pas besoin de marcher sur la pointe des pieds pour piquer la CB de Môsieur pendant son sommeil...

Dès qu'on en a quelques-uns, le problème c'est qu'on a envie de les collectionner pour créer des assortiments : des jeux subtils de couleurs et de motifs.

Ce qui me plaît à moi c'est qu'on les déchire à la main et plus c'est à l'arrache, mieux c'est !

Le masking tape c'est pour moi parce que je ne suis pas patiente, ni très méticuleuse.
J'aime décorer, personnaliser mais quand ça va vite. Passer des jours et des heures à bricoler un machin : ça me gonfle vite et je ne finis pas la plupart du temps.
Je ne suis donc pas une scrapeuse, autant j'apprécie le travail d'artiste que certaines réalisent autant c'est vraiment pas mon truc de bidouiller une photo et la surcharger de fioritures.
Par contre, la coller au mur, vite fait, tout juste tirée de l'ordi... ça c'est chouette ! Un mur de photo en 6-4-2 c'est génial. Je n'aime pas la patafix qui fait des taches de gras cracra sur le mur mais le masking tape c'est génial, positionné un peu de guindois et c'est encore mieux.

Le provisoire qui dure c'est pour moi !

Le masking tape c'est pour moi parce que je suis encore du genre à avoir une trousse peluche en forme de chien, des stylos qui écrivent roses (j'ai arrêté la collection des gommes fantaisies à l'âge de 13 ans mais depuis je suis sous anti-dépresseur)...

DSC04047
Voici donc, comme il se doit, un extrait de ma collection de rouleaux adhésifs japonais !

Pourquoi on ne montre pas de créas alors que soit disant on en met partout ?... et bien parce que justement on en met partout !
Et moi je n'ai pas envie de photographier la porte de mon frigo et la liste de courses ni nos photos de famille collées dans la chambre de Mlle mini-brindille, ni les paquets cadeaux dernièrement réalisés (1/4 d'heure avant le début de l'anniv' tu n'as pas vraiment le temps de penser aux photos pour ton blog)...

Le masking tape c'est devenu un objet du quotidien comme un marque page, un post-it ou un aimant.
C'est vrai qu'on peut aussi en mettre sur les meubles, les lustres, les vases, verres, pots... et plein de choses sympa mais je ne suis pas passée encore à ce stade là, faute de temps.

Tu retrouves le plaisir d'envoyer une lettre, en la fermant avec un bout de Scotch fluo et en la barbouillant de rubans de toutes les couleurs... cela remplace avantageusement un "vite facteur l'amitié n'attend pas !" (aux services des impôts) un peu trop régressif.

Je ne sais pas si tout le monde appréciera l'esthétique des masking tape, hein mamie ? qui reçoit un paquet emballé dans du papier kraft, ficelé en bi-color et surchargé de Scotch de toutes les couleurs mal déchiré (tu veux une paire de ciseaux pour la Noël ma bibiche ?) mais en tous cas on se fait plaisir en tripotant des petits rouleaux et c'est déjà pas mal.
On oublierait presque que c'est la crise.

DSC04051
Encadrer les coloriages du mercredi, ça fait toute la différence !

------------------------------------

J'en reparlerai, parole de Brindille ;-)

------------------------------------