Dans le cadre d'une réflexion globale sur ma façon de consommer et donc de jeter, j'en suis venue au désir de fabriquer des lingettes lavables à mon tour... (exit cotons et lingettes jetables hors de prix et bourrées de cochonneries et destinées à remplir la poubelle)

Je suis passée par là Hoolistic Blog-note pour trouver le tuto des lingettes à la machine à coudre (car comme le savent celles qui sont déjà venues, je n'ai jamais touché à une machine à coudre de ma vie et j'en ai pourtant acheté une... pleine d'espoir !!)

Au début, j'ai pensé acheter un morceau de tissu polaire et un tissu coton pour faire du double face... mais comme la situation actuelle ne permet pas tellement de fantaisie, j'ai ouvert les yeux chez moi et j'ai attrapé ce qui ressemblait à de la polaire et à du coton tout doux !

C'est comme ça (qu'un soir de juillet) j'ai charcuté une couverture polaire (cadeau de chez Y-R lors d'une commande !) et toujours le vieux drap bleu qui me sert à faire des essais couture !

DSC00645DSC00646

J'ai relookée ma boite à lingettes avec du décopatch pour sa nouvelle vie :

DSC00647DSC00648

Sur le net, déjà beaucoup de personnes se sont lancées dans cette "aventure" pour renoncer à polluer davantage et remplir la poubelle aussi vite que se vide le porte-monnaie.

Vous trouverez donc beaucoup d'exemples, j'en suis un de plus.

J'ai bien aimé l'article sur les lingettes du blog "Avis aux gourmands" et celui de "La fabrique de crevette".

Voici ma nouvelle boite de lingettes lavables (40°) :

DSC00650DSC00649

Moi j'aime bien en plus je suis assez fière de cette première vraie réalisation en couture.
C'est facile mais ça m'a permis de progresser.

Prochaine étape : la fabrication "maison" du liniment oléocalcaire (eau de chaux + huile d'olive + 5 minutes au blender) pour nettoyer les fesses de ma puce (qui est en train de devenir propre... YES !!!!)

Je sens que je vais adopter ce système pour le démaquillage.